La spiritualité n'a de sens que si elle sert
à incarner l'Être "Humain-Divin" que nous sommes déjà. 

Le travail énergétique est proposé dans cette conscience

VISUELS TAMBOURS ees2.jpg

Une pratique fruit d'un long apprentissage qui continue

Alors que j'étais depuis longtemps sur un chemin personnel et spirituel, le chamanisme est venu à moi sans que je le cherche. La révélation s'est faites au Pérou en 2010. Je suis passé par un profond chemin de guérison reconnectant avec mes ancêtres et des parts de moi qui m'étaient totalement inconnues. Je suis passé par de profondes, longues, rigoureuses, épouvantes parfois, initiations. Enseigné par Lydia et le maestro Téobaldo, ce dernier me dit une nuit d'automne 2012 : "Alino, eres un chamán. Tu vas limpiar las almas y la Pacha-Mama". Mon apprentissage dans toutes les dimensions continue.
Je suis pas cantonné à une tradition ni aucun dogme. Ce n'est pas avec du rationnel que je pourrais expliquer ce "travail" de canalisation qui fait comme un grand ménage dans les âmes, les coeurs et les esprits.

Mon "chant voit". Comme s'il incarnait une vibration de guérison qui ne m'appartient pas et au service de laquelle je suis. Mes plumes, mes mains, mon maracas, mon tambour, mes cristaux aussi, "travaillent", comme mus par des énergies de pure Lumière et de pur Amour. Mais dans l'absolu, c'est la seule présence qui importe. Un processus permet à la personne d'accéder à elle-même. Des mémoires très anciennes, des liens entre ses ancêtres, les multiples aspects de son âme et à sa propre histoire peuvent être nettoyées, transmutées, dépolluées, des aspects remis à l'équilibre. Ce "grand ménage" permet à la vie de re circuler, de s'expanser afin que la personne puisse incarner pleinement qui elle Est, Corps, Âme, Esprit. C'est elle qui fait le choix, avec son libre-arbitre, en toute autonomie.

Le chemin consiste à se "re-connaître".

Et si nous avions simplement à reconnaître que nous sommes déjà ce que nous cherchons ? La "résurrection intérieure" commence peut-être par

un Oui total à Soi. 

Cela peut ouvrir la voie à un changement profond. Il commence forcément par aller au coeur de notre propre intériorité. Le travail aide à s'extraire de fonctionnements qui ont cessé de nous être bénéfiques . Notre "matrice" personnelle est en connexion avec l'inconscient collectif et avec d'autres dimensions invisibles. De nombreuses mémoires et entités diverses nous limitent, autant liées à notre histoire, celles de nos ancêtres, que de nos âmes.
Mais ce n'est pas irrémédiable. Met
tons-nous en lumière, non pour (s')éblouir, ni pour gonfler notre égo, aussi spirituel puisse-t-il être, ni pour le détruire, mais pour (s') éclairer, se souvenir de nous-même. De belles énergies du cœur, du ciel et de la terre, de pure lumière peuvent nous y aider.

Chaque goutte de paix de plus en nous-même est en soi un soin à la terre qui en a bien besoin. Ces aides, ces guidances, cette lumière, l'infini des possibilités que peut prendre notre existence, l'opportunité de faire un choix, de savoir qui l'on est, tout cela est en nous.Incarnons sur terre la Lumière que nous sommes déjà ! Pour le plus grand bien de soi, de tous et de chacun.

La Lumière ne sert pas à (s') éblouir
mais à éclairer ce qui doit l'être

couple_intérieur_iesa_2019-06-29_11.48_e
IMG-4611.JPG

Un travail énergétique en conscience et dans une posture juste

L’énergétique étant inséparable de l’esprit, les pratiques énergétiques que je propose, s’inscrivent dans une démarche personnelle impliquant toutes les dimensions, dont le psychologique qui peut faire obstacle à notre expansion. Quant au spirituel, il est là pour nous aider à nous réaliser dans la matière, et non à se "percher". Il s'agit au contraire de réinvestir nos corps, d'expanser notre énergie vitale, de libérer le passé, pour mieux incarner qui nous sommes dans le présent !

 

La Sophro-Analyse Intégrative® touche une dimension énergétique et le travail se fait de lui-même jusqu'à un certain niveau.. Mais le praticien ne fait pas de "soins". J'intègre ceux-ci à mon accompagnement, à la demande et selon les besoins de la personne. Celle-ci est impliquée dans le processus. Les "soins" sont toujours précédés d’un questionnement et suivis d'un partage. Ils comportent une phase de réinformation. Ce travail peut être également posé dans un un suivi complémentaire en SAI®. Les "soins" sont alors intégrés" dans le cadre relationnel clair et sécurisant.

Cette posture permet de mettre plus de conscience et de discernement dans un travail profond au niveau énergétique.
Elle favorise une meilleure intégration dans le quotidien.

 

Elle permet une relation saine et juste. Il n’y a pas d’un côté un prétendu "sauveur" , un « magicien » qui guérirait du « mal » et de l’autre un « patient passif » en attente d'une solution miraculeuse. Rien non plus qui nourrisse une fuite dans l’égo spirituel ni entretienne une relation de pouvoir ou de dépendance. En revanche, je m’efforce d’être un accompagnant à l'écoute, dans cette bienveillance sans complaisance nécessaire à toute transformation personnelle et à l'alignement indispensable à cette pratique. 

Avis : cette démarche énergétique, tout comme la pratique de la Sophro-Analyse Intégrative, ne saurait se substituer à un quelconque traitement médical.